"Ce que je veux c'est de l'amour"

03/11/2021

Catégorie : Recherche-Création
Musique-Lecture-Théâtre

EDITO
Avec comme fil conducteur « Ce que je veux c'est de l'amour », la recherche scénographique et technique démarre autour du blanc.

Transposer une installation plastique au théâtre, la façonner, la rendre vivante, une installation et un environnement musical. Cette création est l'objet d'une véritable rencontre coup de cœur sur le sujet poignant des féminicides.

Cette performance réunit 4 artistes qui donnent la parole aux 150 "Zeffies" (voir le résumé). La composition textuelle collective (d'après l'œuvre de Marie Tessier) a pour ambition de se définir comme un acte artistique mémoriel. "Ces lectures expérimentent et questionnent la création littéraire et artistique."

Après une semaine de résidence de travail au théâtre Roquelaine en cette fin d'octobre 2021, le collectif Lassa nous invite à vivre une expérience scénique authentique. 

Résumé :
"Ce que je veux c'est de l'amour" est issu d'un travail collectif à partir de l'installation de Marie Tessier à la galerie La Palette des Possibles. 150 effigies ont été créées par Marie Tessier en hommage aux 150 femmes tuées pendant l'année 2019. Suite à cette exposition, Christelle Monnet et Marie Tessier ont écrit des textes à dire et à lire à partir d'une proposition d'écriture au cœur des "Effiminicides" (effigie-féminicide). Un travail d'écriture à partir des techniques de l'artiste a été expérimenté pour une création littéraire-couture de textes composée par Christelle Monnet . Les 150 "Zeffies" issues de l'œuvre plastique prendront vie sur scène. Cette composition textuelle est lue par Marie et portée par Sonja, accompagnées par Laurent Avizou, guitariste, clarinettiste, improvisateur.

Avec Sonja Berg, Marie Tessier et Laurent Avizou. Mise en scène Christelle Monnet

(collectif LASSA)

Durée : 50 min.